www.belegou.org

 

 

 

 

cliquez sur l'onglet "français" pour retourner sur la page

Jean-Claude Bélégou éloge de l'amour LES BEAUX JOURS (2008/2010)

 

Le contenu de cette page nécessite une version plus récente d’Adobe Flash Player.

Obtenir le lecteur Adobe Flash

Voir la galerie

 

Le titre de la série fait évidemment référence à Beckett et Balthus et les prises de vues se sont entrecroises avec celles de Destins.

Je cherche des choses simples, je crois de plus en plus simples, je n'ai aucune vocation à me mettre au service d'une idéologie, aussi pleine de bons sentiments et d'intentions pseudo-sociales ou pseudo-documentaires, soit-elle et l'instrumentalisation croissante de l'art et des artistes au service de la Culture, c'est-à-dire au service des normes, et du politique, ne cesse de me paraître effrayante et de menacer d'ouvrir la perspective du pire : un art petit bourgeois de la démocratisation-massification culturelle, un art fait d'idées pauvres, médiatiques, c'est-à-dire proche des images des medias qui ont envahi notre vie, des publicités, qui puissent donner l'illusion de l'intelligence aux institutions et leurs publics, un art lénifiant.

Les Beaux jours, et sans doute toutes les séries de cette période sont cette recherche de l'humble, de ce sur quoi il n'y a rien à discourir. D'un certain bonheur, d'une paix retrouvée.

Tirages jet d'encre pigmentaire 40 x 60 cm réalisés par l'artiste d'après originaux argentiques numérisés.