Jean-Claude Bélégou 1974/1984 deuil et mélancolie

Si les années précédentes ont été pénétrées par l'enthousiasme et l'espoir, les années qui suivent sont plutôt celles des désillusions, politiques d'abord, mais également celles de la découverte du "monde du travail" c'est-à-dire de l'aliénation au quotidien, et des affres et turpitudes d'aimer...
Cependant, j'œuvre dès 1978 à des projets de livres photographiques – je ne pense pas un seul instant à exposer, le livre est mon univers - et commence en 1979 à rencontrer diverses personnalités du monde de la photographie à Paris. Lecture assidue du Nouveau Roman : Duras, Beckett et Pinget surtout.

Première exposition en 1980 à l'initiative de Sonia Rogoff. Je participe aux premières rencontres de l'édition photographique lors du premier Mois de la Photo la même année, immédiatement repéré par Edouard Boubat et Claude Nori ; Christian Caujolle qui me publie régulièrement dans Libération, ainsi que Jean-Claude Lemagny dont le soutien demeurera indéfectible, et Paul Jay qui m'invite à plusieurs reprises aux congrès des Gens d'Images.

Court passage dans l'enseignement de la philosophie de 1976 à 1980. Études de philosophie et d'Histoire de l'Art/ archéologie à l'Université Paris I - spécialisation en esthétique, mémoire de maîtrise sur la photographie en 1976. D.E.A. de philosophie Paris I Sorbonne. Licence d'Histoire de l'art en 1980.
Tout en poursuivant mon travail photographique je crée en mai 1982 l'association Photographies and Co, et à ce titre j'organise expositions, conférences, rencontres, éditions et formations, publiant préfaces, articles, liant toujours un travail de recherche théorique à ma pratique d'artiste. >>>

 

Le contenu de cette page nécessite une version plus récente d’Adobe Flash Player.

Obtenir le lecteur Adobe Flash