www.belegou. org //

 

 

 

 

Jean-Claude Bélégou Chimères : Nos voix qui se sont tues 2020/2021

 

L'ONDE DE NOS SONGES

 

Au long de l'estuaire, mélange vaseux, mais fertile, de terre et d'eau, le marais n'est que vaguement hospitalier. Le saule, le frêne, le peuplier y surgissent volontiers, tels des ponctuation sur un paysage plat, au milieu des roselières habitées de rats d'eau et jalonné des passages des oiseaux migrateurs. On ne s'y déplace que chat botté. Endiguements, comblements, déviations du cours du fleuve le menacent et le rognent peu à peu.

Tirages jet d'encre pigmentaire 60 x 60 cm réalisés par l'artiste d'après clichés numériques.